Romeo Bron Bi – Danse et authenticité

Tirer son énergie de la terre, matière dont nous sommes tous issus

Danseur / Chorégraphe / Interprète

Roméo Bron Bi est originaire de la Côte-d’Ivoire. La danse se manifeste dès sa tendre enfance, sous l’influence des rythmes de vie qui l’entourent, des danses traditionnelles et urbaines du centre ouest de son pays. Dès 2005, son amour de la danse devient sa raison de vivre, son métier et son mode d’expression privilégié.

Il commence à se mouvoir sur influence musicale Gospel, puis étudie le Modern’Jazz, la danse liturgique, le théâtre et le mime. Il se perfectionne au fil du temps, au contact de plusieurs chorégraphes et danseurs tels que Salia Sanou, George Momboye, Koffi KOKKO, Julia Cima, Andrea Ouamba, Jonathan Prenlas, Pierre Doussaint , Didier Theron, Max Diakok, Silvie Pabiot, Merlin Nyakam.

Ces rencontres et partages, combinés à sa curiosité et à sa sensibilité, s’avèrent fondamentaux pour entamer un travail d’exploration autour de l’esthétique lié au corps et à son mouvement. En considérant le corps comme son champ premier de relation avec le monde, il est, pour lui, le principal outil de connaissance et de sensation, un instrument de savoir et de pensée.

Ainsi, sa recherche personnelle vise à affiner la technique et la manière de faire parler son corps, en développant la relation ordinaire que nous avons avec la surface d’appuis ; la relation au sol, d’où il puise son énergie. Il a tendance à rappeler que ce sol est, selon sa vision d’Humain, “une matière dont il est lui même matière”.

Il se fait remarquer en faisant partie du trio Jasp’Company, en 2012, dans le cadre de la Triennale de l’ADEA au SIAO (Burkina Faso) ; lors du Festival « Dansons maintenant » organisé par la Fondation Zinsou (Bénin) avec la pièce « Eclipse ». Il a également collaboré à des initiatives de grand intérêt comme les performances autour des œuvres d’artistes de renommée internationale tels que Bruce Clarke, Nicole Dufour, Simplice Haouansou…

Il s’installe en Alsace, précisément à Strasbourg en 2013, où il donne des cours de danse Contemporaine d’inspiration africaine, des cours de danse Afro – Urbaine et de danse Moderne. Il crée sa propre compagnie, la “Compagnie Bron Bi” en 2017, pour se recentrer sur son propre langage artistique, pour que ses idées, ses rêves et ses projets voient enfin le jours.

Sa thématique de travail reste la réflexion sur le but de l’existence de l’Homme en lien avec son environnement.

English version